Le théâtre Le Strapontin de Pont-Scorff et le collège poursuivent leur partenariat annuel en proposant une nouvelle résidence d’artistes en milieu scolaire. Lundi 9 novembre, ce sont quatre artistes de la Compagnie Za !, Vera Rozanova, Yasmine Yahiatene, Eva Bigontina et Lucas Prieux qui ont rencontré les élèves de 5e.

Ils leur ont expliqué leur projet de spectacle en cours de création, qui associera marionnettes et dessins-mapping réalisés en direct pendant le spectacle.

Une partie de l’équipe se rend chaque matin au collège du 9 nov au 16 nov pour des ateliers autour de la création du spectacle avec les élèves. Les après-midi sont dédiés au travail au plateau (scénographie, création de marionnettes…) au théâtre le strapontin initialement prévu au sein du collège mais compromis par la situation sanitaire.

Leur spectacle, « A ta place », aborde la notion de la place de chacun dans le monde et plus particulièrement celle des jeunes. C’est ainsi que démarre le processus de création dans lequel les élèves vont apporter aux artistes leurs regards, ressentis et émotions.


La compagnie Za ! reviendra en février pour poursuivre le travail avec les collégiens, qui auront entre-temps réfléchi au projet, en cours de français avec Mélanie Blanchard et d’arts plastiques avec Angélique Callac. « Échanger, inventer, créer et garder le lien avec des pratiques artistiques et culturelles sont des enjeux essentiels pour nos élèves, peut-être encore plus aujourd’hui », insiste la professeur‌e-documentaliste, Solange Halper.

La première séance : rencontre avec les artistes et présentation du processus de création

Séances en groupe : *Découvertes du jeu théâtral et de l expression des émotions *La mise en mouvement et coopération

Dernière séance : Bilan et projection sur la prochaine semaine de résidence en février 2021.

Ce qu’ils en ont pensé :

Les élèves :

« C’est trop bien le travail en groupe.

Nous travaillons debout dans une salle, ça change de rester assis toujours dans la même salle. Mais ce n est pas évident avec les masques de pousser la voix ou de parler.

Animer une marionnette en papier demande que nous soyons coordonnés et que l’on se parle ! 

 L ‘histoire parle de quelque chose que l on connaît : la rentrée en 6e .

 0n leur apporte nos idées pour leur spectacle, c est comme ci on était des artistes aussi. »

Les professeurs :

La résidence d’artistes offre un espace d’échanges, d’apports mutuels, de réflexion et d’expression auquel les élèves peuvent être associés dans le cadre de ces moments de rencontres .

Les artistes :

« Heureux d avoir pu mener cette résidence au collège.

Les élèves ont été réceptifs et actifs dans nos propositions d’échange. Un travail de collaboration qui apporte beaucoup à la création du spectacle.

Les échanges continueront jusqu’à février. Nous leur avons demandé de réfléchir à leur endroit préféré ou détesté dans le collège, de raconter un fait, une anecdote imaginé.e ou réel.le. Pour alimenter nos propres réflexions. »

Voir en ligne : La compagnie Za !

B25D8FD3-67B8-4B96-ADD4-2560DAC0F2DD E76BF6DC-BB75-4BA1-B002-F57B86240FF6 05CE1541-755C-4640-B3CD-CDC4C0CAEA42 7AA368D9-B9BC-4B37-A370-CD7F896B97FC 24C0F730-626B-48A5-B014-EBFD23010C94