Olivier LETELLIER metteur en scène et comédien, directeur artistique de la compagnie le Théâtre du Phare est artiste associé au Théâtre National de Chaillot (Paris). Avec Jérôme FAUVEL, comédien et assistant à la mise en scène, ils se sont installés dans le Foyer du collège pendant une semaine et demi :

Olivier Letellier et son équipe présentent le projet aux 4e

pour travailler par période de trois jours sur 3 solos de femmes avec trois couples écrivains/comédiennes qui les ont rejoints successivement : Sylvain LEVEY et Olivia DALRIC, Magali MOUGEL et Maïa LE FOURN, Catherine VERLAGUET et Jeanne FAVRE. Ils ont écrit tour à tour leur solo respectif, avec, au début de l’aventure créatrice, la complicité du marionnettiste Simon DELATTRE, abordant chacun différemment la thématique de l’engagement.

Olivier Letellier et Jérôme Fauvel lors d un atelier de mise en paratique théâtrale

Un laboratoire d’écriture

Sur les temps d’échange privilégiés, les élèves ont accompagné le processus de création. Tantôt par la discussion, tantôt par les improvisations, ils ont endossé le costume de collaborateur artistique pour nourrir les œuvres de leurs points de vue. Les artistes se sont immergés dans l’univers des ados en travaillant plus particulièrement avec les classes de 4e, mais ont aussi profité du contact des autres élèves lors de la pause méridienne à la cantine. « Pour l’équipe de création, ces rencontres sont l’occasion de chercher de nouveaux modes d’écriture au plus près du travail de plateau et du corps, et d’ explorer différents types de langages à l’adresse des publics jeunes » explique Olivier Letellier.

Chaque spectacle s’adressera à un public particulier (lycéens, collégiens ou grands primaires). Ils se joueront en dehors des salles de théâtre pour aller à la rencontre de tous les spectateurs. Les échanges avec les élèves de 4e partent de l’histoire vraie d’une adoption d’un enfant au Brésil. Cette histoire sera le cœur de la création de 2016 : BELO HORIZONTÉ. Mêlant théâtre de récit et cirque, elle sera co-écrite par les 3 auteurs et interprétée par un trio de comédiens.

Des élèves qui se livrent

Lors de cette résidence, les jeunes dévoilent leur regard, leurs émotions, leur imagination aux artistes pour alimenter les créations. Pour les élèves, c’est l’occasion de voir et de participer pleinement à un processus d’écriture et de création collective et de mettre en pratique des notions que leur professeur de français, Mme Sevet, aborde en cours : savoir exprimer des émotions et des réflexions personnelles pour les partager, savoir argumenter et raconter une histoire selon plusieurs points de vue … Le spectacle à destination des adolescents sera créé au Strapontin fin 2015. « On participe à la création d’une pièce qui sera vue par plein de personnes ! » se réjouit Robin, élève de 4e.

Ressentis des élèves à l’issue de la Résidence recueillis par leur professeur de français

ressentis élèves ateliers théâtre 2

Commentaire d’Olivier Letellier :

Alors si c’est pas Wahou ça ! Oui belle et forte expérience aussi pour nous. Les larmes n’étaient pas loin en partant mercredi. C’est toujours étrange de n’être que des étoiles filantes à la Croisée des mondes. Mais les rencontres sont fortes et tellement nourrissantes. Ils seront avec nous sur la route de ces créations, comme les premiers bâtisseurs de ce nouveau voyage. Des baisers à chacun. Et des merci énormes.

Un chien dans la tête

Avant de voir les pièces petites ou grandes abouties, les élèves de 4e et de 3e ont assisté à la pièce « Un chien dans la tête » écrite par Stéphane JAUBERTIE et mise en scène par Olivier Letellier au Trio à Inzinzac-Lochrist le lundi 9 mars 2015. A travers l’imagination, le rêve et une mise en scène faite de poésie, cette pièce aborde le thème de la honte et se regarde comme un conte initiatique pour appréhender autrement la réalité pour finalement l’affronter.

Olivier Letellier rencontre les élèves de 3emeB autour de la pièce Un chien …
Catherine Verlaguet echange avec les élèves sur un personnage Des exercices que connait bien la comédienne Maïa Le Fourn Gabin explique ses choix sur le personnage Olivia Dalric débat avec Louise Corentin Florian et Allycia Simon Delattre et Magalie Mougel Sylvain Levey participe avec les élèves aux exercices d échauffement

Documents à télécharger