Dans le cadre d’une lecture intégrale de récits policiers, programme de français, les élèves de 5e se sont lancés avec enthousiasme dans la rédaction de nouvelles. Ils sont aidés dans leur démarche par Stéphanie MAIREON, une conseillère spécialiste des récits policiers auprès d’adultes et d’adolescents.

Stéphanie Maieron

Leur projet d’écriture a débuté par la lecture de planches d’un illustrateur à partir de laquelle, les élèves devaient inventer une histoire policière.

Bien que ce fut pour Stéphanie Maieron, une nouvelle aventure auprès de jeunes écrivains, elle s’est sentie tout de suite à l’aise pour mettre à contribution ses compétences au bénéfice d’écrits en gestation ou en cours d’écriture. Les élèves poursuivent à présent leur polar ou roman noir sous la houlette de Madame Callac, leur professeur de français , et ce dans un travail d’échange à distance et de réécriture. Stéphanie Maieron effectuera une seconde intervention lorsque les récits seront mieux travaillés, le 23 mars. Cette action entre dans les contributions du Conseil Général du Morbihan et le Concours « Polars et romans noirs ».

Extrait d’une nouvelle en cours d’écriture :

Mardi 6 mars 20h45 dans une rue étroite de New-York, Anne-Sophie inquiète, se dirige vers son domicile. A 24 ans, cette jeune fille gagne bien sa vie. Seuls quelques lampadaires éclairent les rues, un vent froid fait virevolter quelques feuilles, des chats d’égouts se nourrissent dans des poubelles renversées. Anne-Sophie aperçoit une silhouette qui se dirige vers elle, elle prend ses jambes à son cou . Elle se retrouve dans une impasse, elle l’entend derrière, elle s’approche encore et encore. Elle est tétanisée, elle ne peut plus se retourner. Puis plus rien… Wissal