Nos aventuriers artistes ont poursuivi la semaine du 12 au 16 mars 2018 une nouvelle étape avec les élèves de 5e dans la démarche de construction de la citadelle dans laquelle ils inviteraient les autres à y entrer.

Pour cette deuxième semaine de résidence, Benoît Gasnier, Julie Seiller de la Compagnie A L’envers et le scénographe Jean-Marie Oriot ont transformé le foyer en jeu de construction. Ils ont apporté un plancher qui se monte et se démonte, des branches d’arbre, des couvertures, des objets…

Puis ils ont invité chaque groupe d’élèves à organiser, construire ensemble, collectivement et en silence une citadelle. Cette expérience les entraine vers des souvenirs d’enfance où l’on construit des cabanes pour se réfugier. Julie, élève de 5e, explique qu’une vague de pensées arrive ainsi sur le groupe.

A la pause méridienne, les élèves de 5e et d’autres niveaux étaient accueillis par l’équipe artistique pour laisser libre cours au jeu, à la création.

Le dernier jour de la résidence, les élèves ont invité des spectateurs, élèves de 4e, à y entrer pour raconter ou plutôt chuchoter des histoires. Ils devaient amener leurs camardes à plonger dans un univers onirique, imaginaire, leur faire comprendre qu’eux aussi pouvaient être architectes de leur citadelle.

Ce travail permet aux artistes de voir et comprendre ce qui permet aux spectateurs de devenir actifs dans une expérience de théâtre sensoriel. Les élèves deviennent eux acteurs de leur « République des rêves ».

Ces projets artistiques permettent aussi de travailler avec les élèves sur leur capacité à improviser avec les autres, à s’écouter et à se respecter expliquent les enseignantes, Mme Blanchard, professeur de français et Mme Halper, professeur documentaliste. C’est intéressant d’observer les différents groupes interagirent, les personnalités des élèves dans le collectif. précise M Landré, professeur d’EPS venu assister à une séance comme spectateur-acteur.

La réaction des 4e :

*C’était stressant de ne pas savoir ce que les 5e allaient nous présenté.

*J’ai beaucoup aimé ce théâtre où on est un spectateur-acteur. C’est original.

*Cela m’a rappelé quand j’étais petit et que je faisais des cabanes avec les draps dans ma chambre.

*Quand on va au théâtre, on n’est jamais dans la scène ! et là les comédiens nous entrainent sur la scène.

*Moi j’ai adoré pouvoir construire avec des bout de bois et du tissus une cabane. Pas simple à 15 sur le plateau !

Le retour des 5e sur cette expérience à venir

info document info document IMG 1704 IMG 1716 IMG 1719 IMG 1723 IMG 1727 IMG 1731 IMG 1745 IMG 1752